L'ÉTOILE FLAMBOYANTE DE LA KREDENN GELTIEK

LES ARCHÉGÈTES

En 1936, en des temps où la Fraternité des Druides, Bardes et Ovates de Bretagne (dite "Gorsedd") sacrifiait par trop au respect à accorder à l'Église catholique, et à "l'establishment", quelques druidisants païens décidèrent de créer leur propre organisation: la Breuriez Spered Adnevezi ("Fraternité de l'Esprit du Renouveau"), et son moyen d'expression, le bulletin Kad (" Combat").

Ils déclaraient dans leurs manifeste :

"ne pouvoir concevoir aucune liaison, aucun accord possible entre eux et l'Église catholique, figée dans sa croyance en un Dieu-homme inexplicable rédempteur d'une faute inexplicable. Il n'y a pas de commune mesure entre le christianisme romain, tout farci de définitions abstruses, d'affirmations incontrôlables, de miracles puérils, et notre néo-druidisme, où nul dogme imposé n'entrave le libre examen, ou nul Merveilleux enfantin ne s'oppose à la Raison, où se réconcilient, en ce qu'ils ont de plus élevé, le sentiment religieux et le nécessaire rationalisme. Être catholique en Bretagne, c'est plus qu'une paresse, c'est une régression!"

Les trois piliers de ce qui va constituer bientôt la Kredenn Geltiek (en abrégé K:G:) sont :
Morvan Marchal, Francis Bayer du Kern, Raffig Tullou (rédacteur du Manifeste).

Accédez aux biographies de :

- Artonouios
- Lugumarcos
- Natrouissus
- Uerostrumnis
- Uissurix