Uisse Uidne, Lugeue, Malami Tu !

Hez'zo ? Hez'zo !

Écoutez, Fidèles, la leçon du Ciel

Mediosamonios en vieux celtique, mezheven en breton, signifie "Mi-Eté". C'est une fête commune aux trois classes qui constituent le peuple celte. Elle appartient donc à Teutatès.
Fête du cycle cosmique et solaire, c'est la célébration du Solstice d'Eté, du Soleil de Justice, celle des chevaux blancs du dieu solaire, des feux de joie, des fontaines.
C'est la fête du dieu que les Hellènes nomment Apollon et que les Celtes honorent sous le nom de Belenos, de Grannos ("Soleil"), de Boruo ("le Bouillant"), de Loucetios ("le Brillant").
C'est la fête de Lugus Rotouertorios ("Rodwerzhour" en breton, c'est-à-dire "Celui-qui-meut-la-roue"). Fête de la maturité de la nature et des hommes, elle est aussi la fête du feu et de l'eau. Par le feu, on brûle la "Vieille", la saison morte.
C'est l'exaltation du cheval, dans un char ou dans une barque, l'association du dieu-cheval et du navire est constante. Le cheval soleil est fils de l'eau primordiale.

Epona, vierge protectrice des chevaux et des guerriers, est la conductrice du char solaire. Le roulement de tonnerre doit être attribué au galop du cheval ou au bruit du char divin, les sabots d'airain résonnent comme des cymbales. Ce sont les sabots du dieu du ciel Taranis-Sucellos, dieu tonnerre, père des jumeaux divins : Diuanno et Dinomogetimaros. Et le tonnerre est apparenté au Soleil (Lugus) ; l'éclair est le fouet du tonnerre, l'éclat du soleil ; c'est un cheval blanc, associé au soleil, qui tire son char.
Si Mediosamonios est bien la fête du Soleil, c'est aussi celle du dieu rouge, Rudiobos - Rudianos, le rouge étalon de l'Autre Monde, dont la crinière à trois pointes représente les trois phases de la lune.
Il est opportun de rappeler que le Feu est la représentation du Soleil sur la Terre, et que ce dernier est le symbole du Principe de l'Universelle Energie, cette Unité primordiale dont les mondes sont composés, dont tout est fait, même nous autres, puisque la matière est de l'énergie condensée.

Le Feu a toujours été présent dans notre Civilisation. Il est d'abord le Feu du Foyer de nos maisons. C'est lui qui nous nourrit, c'est lui qui nous réchauffe. C'est également autour de lui que, depuis des millénaires, les Anciens ont transmis aux plus Jeunes nos Traditions et nos Mythes, faisant de notre Tradition Celtique une Tradition immortelle.
Le Feu est aussi celui des forges de nos Illustres prédécesseurs. Par ce Feu ils ont appris à maîtriser les richesses de la Terre pour en faire de solides et ingénieux outils, qui ont forcé l'admiration et la jalousie des Civilisations voisines. Aujourd'hui encore il est certaines techniques que nous n'avons pas encore totalement élucidées. Mais de ces forges sont aussi sorties des glaives et des cottes de mailles, qui ont permis à nos Ancêtres de défendre les valeurs qui étaient les leurs, ainsi que leur mode de vie.

Cette fête a donc aussi une résonance dans le souvenir de ce qu'étaient nos Ancêtres et de ce dont nous leur sommes redevables aujourd'hui encore.

Participez :

La célébration fraternelle de MEDIOSAMONIOS se déroule au Ceton de Esugenos Stironas. Pour participer à la cérémonie, vous formulez votre demande

contact mail : kredenn_geltiek_hollvedel@yahoo.com

AGENDA DES CÉRÉMONIES 3892 M:T:

SONNOCINGOS / CALENDRIER
Calendrier celtique pour l’année 3 892 De l’ère de Magos Turation (2 021 / 2 022 e:v:)
Nous sommes dans le 7ème CYCLE de [...]
retrouvez les dates des cérémonies